Force Républicaine

Rapport d’H. EL KAROUI sur l’Islamisme : Réaction de B. RETAILLEAU

Le rapport d’Hakim el Karoui est dans ses constats aussi intéressant qu’inquiétant. Il révèle notamment l’attirance croissante chez de nombreux jeunes pour un islam rigoriste et radicalisé. Il met le doigt sur le fossé qui se creuse entre les valeurs qui nous sont cheres et celles auxquelles se raccrochent ces jeunes.
Ce rapport quantifie et décrit un phénomène qui malheureusement ne cesse de progresser et qui se heurte à l’impuissance des pouvoirs publics.
Les choses s’aggravent et aucune réponse pertinente n’a jusqu’à ce jour permis de lutter efficacement contre les dérives sur notre sol de l’islam. Bien au contraire.
Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins. Ou nous faisons le choix d’une politique d’assimilation ou celui de la communautarisation de notre société.
Très clairement M el Karoui penche vers la transformation de notre pays vers un pays communautarisé. Il va jusqu’à proposer que l’arabe soit enseigné dans nos lycées quitte à replier un peu plus sur elle même une communauté.
Tout cela est à mes yeux dangereux et ne fera que reculer la nécessaire assimilation et intégration de ceux que notre république a perdu. L’état n’a pas à conforter les communautés dans leur différence mais au contraire à promouvoir un socle commun.
Ce n’est pas l’enseignement de l’arabe au lycée qui fera décrocher de la tentation de l’islamisme radical mais un enseignement soutenu du français et de l’Histoire de France.
Enfin les réponses « régaliennes » sont essentielles On ne peut pas sérieusement traiter la question de la montée du radicalisme islamiste sans aborder celle de l’autorité de l’Etat et du respect de la loi sur toutes les parcelles de notre territoire.