Force Républicaine

En un an nous serons passés du miracle au mirage

Ces dernières semaines auront éclairé les Français sur le macronisme.

L’affaire Benalla a révélé une méthode : un exercice égocentrique du
pouvoir qui peut se résumer ainsi « nous sommes le nouveau monde et tout
nous est permis ».

Elle révèle également, alors qu’une nouvelle enquête vient d’être
ouverte, après les violences commises par Benalla au Jardin des Plantes,
que le nouveau pouvoir se moque de la vérité. Les communicants, les «
spin doctors » sont à l’œuvre et pour la parole officielle la
communication importe plus que la vérité. Mais, tordre les faits pour
les mettre à son avantage, comme l’a fait Edouard Philippe à
l’Assemblée nationale, atteint déjà ses limites.

Le discours plein d’optimisme du Premier ministre est en décalage
complet avec la réalité. La première année du couple Emmanuel Macron
Edouard Philippe n’aura malheureusement pas amélioré la vie des
Français. Les impôts auront augmenté, l’insécurité est loin d’être
maîtrisée et les discours sur l’immigration ne peuvent plus cacher la
réalité d’une situation migratoire que l’Etat ne contrôle pas. Il y a
toujours des squats et des routes régulièrement bloquées à Notre Dame
des Landes.

Pour celui qui s’affiche comme « Président pro business », la politique
économique d’Emmanuel Macron n’a produit aucun effet et la situation
économique de notre pays nous éloigne encore un peu plus de nos
partenaires européens. La dépense publique classe notre pays au 28^ème
rang sur 28 en Europe et en 2018 la dette aura même augmenté.

Si nous sommes passés sous la barre des 3% de déficit, c’est uniquement
grâce à une situation internationale très favorable.

Quel décalage entre le discours d’un Premier ministre très content de
lui et l’implacable précision des statistiques économiques les plus
récentes. Au dernier trimestre, la croissance s’est considérablement
ralentie en France et le chômage continue de progresser. Le scénario
d’un ralentissement de l’économie se confirme. Edouard Philippe veut
nous faire croire que tout va pour le mieux, en un an nous serons passés
du miracle au mirage.